Les actualités de la moto au féminin

Nettoyage de casque. Rencontre avec Christian le pro du pressing casque !

Vous nous lisez. Vous nous visitez. Vous connaissez donc Christian ! Laisser son casque entre ses mains pour le nettoyage complet se révèle être une expérience incroyable. En peu de temps, vous avez un casque propre et frais… Il est comme neuf !

Hudguba

 

On avait envie de vous présenter Christian. Parce qu’outre le fait qu’il fasse des miracles sur nos casques, sa personnalité est incroyable. Entre nostalgie, références cinématographiques et humour, rencontre avec l’as du pressing !

 

LNLM : ton prénom, ton âge, ta provenance

Christian, originaire de province, je travaille dans l’informatique et avant j’avais eu une mob, une 104 Peugeot à flancs blancs… Mais avec des poignées Oakley ! Ma passion c’était Moto Verte que je lisais comme une bible ; Brugat, Bayle, Lalay des Apôtres. J’ai fait du trial en Bourgogne sur une 80 TY préparée toujours dans la famille. Puis un peu de trail… C’est en 2003 que je suis passé à la routière pour emmener ma belle en vacances : Italie, Espagne… Puis le premier enfant et depuis je roule tous les jours pour aller au boulot… Depuis un moment et sans orgueil mal placé je roule en scooter et c’est ce qu’il y a de mieux !!! Ok, j’aimerais enrouler du câble avec un Scrambler Ducat’, mais bon voilà ! Je préfère faire des dictées avec mes fauves ( sentiment qui n’est pas partagé… du tout ! )

LNLM : Comment l’idée de créer une entreprise pour nettoyer les casques t’es venue ?

Christian :C’était à Reuil Malmaison où je travaillais dans une banque… A déjeuner, nous parlions souvent bécane avec les collègues… Puis un jour, je me suis dit : « je peux pas prendre une douche, mettre une chemise propre et repassée et me foutre ce casque qui est plus immonde qu’une paire de chaussettes qu’on n’aurait pas changée depuis des années. Pas question d’en acheter un autre de casque… Alors huile de coude, lavage, démontage et tout le toutim… Le lundi suivant, mon poto Fred me dit : « il est nickel ton casque ! tu prends combien pour faire le mien ? »… Et voilà, la machine à neurones était branchée…

LNLM : Dis nous la vérité, démonter soi-même les mousses, les laver, les remettre, c’est faisable ? Enfin facilement, je veux dire ?

Christian : Oui, bien sûr, mais comme mon poto Fred : pour 20€ en 1/4 d’heure, tu repars avec un casque propre… Laver une chemise et la repasser, c’est pas dur non plus… Heureusement pour les pressings, nous sommes à l’ère des services

LNLM : Pourquoi avoir nommé l’entreprise Usual Biker puis HUGUBA ?

Christian : Usual Biker, c’était le nom de code du concept, rapport à Usual Suspect, le film…Puis quand je mimais la transe chamanique, je prononçais ça en phonétique rapidement… Voilà Hudguba… C’est aussi le réduit de Hudge Biker, mais en français, la prononciation gu n’est pas du meilleur effet… Bref ! 

LNLM : Quels sont les avantages d’un travail de pro ?

Christian : Le travail de pro ceste d’avoir du matériel pensé, testé et éprouvé… Cent fois sur le métier tu re-mettras ton ouvrage comme disait l’Abbé.

LNLM : Quels procédés appliques-tu pour le nettoyage ?

Christian : Un secret industriel !

LNLM :  Ce type de nettoyage est écolo ?

Christian : Plutôt plus que moins… Il est raisonné.

LNLM : A-t-on besoin de démonter le kit bluetooth-intercom pour procéder au nettoyage ?

Christian : Aucun démontage de kit, de visière, de rien du tout.

LNLM : A quelle fréquence recommandes-tu de nettoyer son casque ?

Christian : C’est selon votre parcours, votre qualité de cheveux, la couleur de votre casque, votre niveau de satisfaction… Certains viennent tous les mois, d’autres 1/2 fois par an.

LNLM : Quelle peut être la durée de vie d’un casque bien entretenu ?

Christian : Sans aucun doute, la durée de vie est prolongée… Disons 2 ou 3 ans.

LNLM : On le dit souvent : les gants dans le casque est une mauvaise idée, dis nous pourquoi ?

Christian : Personne n’aurait l’idée de mettre ses chaussures de sport dans ces chaussettes ? Là, c’est pire…

LNLM : Votre meilleur conseil pour un casque en forme ?

Christian : Ne pas le mettre dans le top case, ne pas mettre les gants, le laisser respirer la nuit et la journée… Portez le, Mesdames, au coude et vous verrez les yeux briller… Mieux vaut quelques rayures et gagner en charme que de vouloir le préserver dans un top case cradingue ou sous une selle qui sent le cambouis… Le casque, c’est une arme de séduction massive, Millaydies…

Prochain rendez-vous le 21 octobre 2017

 

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog LNLM par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à notre blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 25 autres abonnés