Les actualités de la moto au féminin

Les femmes. La moto. Ailleurs… 3

Nous continuons notre parcours des femmes à moto dans le monde avec cette fois-ci l’histoire d’une femme quasi centenaire qui n’a jamais rangé son bi-cylindre… Une histoire d’amour motorisée hors du commun !

 

Et voilà… La rentrée est passée… On regarde avec un peu de nostalgie déjà nos vacances d’été… Les découvertes, les balades, les apéros… Le partage… On aurait de quoi se raconter des heures. Des virées dans le Jura à la traversée du Massif Central, nous avons eu la chance d’être tour à tour contemplatives ou méditatives. Nous avons pesé la chance que nous avons de pouvoir profiter, d’actionner la manette des gaz et d’écouter le moteur ronronner… Nous ne pouvons que nous souhaiter à tous et toutes de pouvoir s’en réjouir encore très longtemps….

 

 

Rouler purifie l’esprit. Cela rend libre !

Cette femme qui roule à moto toute sa vie, qui s’en réjouit et qui ne s’arrêterait pour rien au monde, nous l’avons croisée au gré de nos pérégrinations virtuelles… Gloria Struck… Imaginez ! Un petit brin de femme, née en 1925, habitant le New Jersey, qui malgré son âge, chevauche toujours son Harley Davidson Héritage avec passion et vivacité. Un parcours hors du commun pour cette femme. Certains diront que son destin de grande rouleuse était tout tracé -son père ayant un négoce de moto-. Elle fut mise sur une moto par un frère à dix ans. Elle sentira sa passion naître dès l’âge de seize ans. Depuis, Gloria n’a jamais cesser de rouler. 

 

Gloria Struck

 

Rouler en 1950 relève du féminisme !

Femme, épouse mère et grand-mère, Gloria n’a jamais abandonnée. Elle aura traversé quasi un siècle au guidon de sa moto. Elle aura tout connu, tout traversé. Une Amérique hostile aux femmes qui roulent à moto, un mari qui ne partageait pas vraiment  sa passion. Mais elle n’aura jamais laissé son amour de la bécane de côté. Mieux, elle ne se sera jamais mise elle, de côté… Jusqu’à ce jour, Gloria a possédé quatorze motos, a roulé environ 650’000 miles, chez elle en Amérique mais aussi à l’étranger en Europe. A vingt ans, elle a décidé d’appartenir à un groupe de motos féminin « The Motors Maid ». Pour le partage. Pour la camaraderie. Elle continue à quatre vingt dix ans de traverser le pays pour se rendre dans des conventions, afin de toujours ressentir ces amitiés, ces liens qui se créent… Gloria roule désormais accompagnée d’une de ses filles. 

 

Gloria Struck

 

Gloria Struck est une femme inspirante et accomplie. Alors même si nous ne pourrons peut-être pas rouler jusqu’à quatre vint dix ans, nous savons au fond de nous que c’est possible. Cette indépendance ne nous est pas prenable. Et comme le dit Gloria, l’âge ne fait pas s’échapper les rêves et encore moins le besoin de liberté…

 

Pour rêver encore

Vous verrez Gloria Struck à 1m27s :

why we ride, le film

Why we ride ( extrait )

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog LNLM par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à notre blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 25 autres abonnés