Les actualités de la moto au féminin

Angelina Jolie dans Salt : l’espionne motarde qui roulait en Triumph

La motarde au cinéma du jour est Angelina Jolie : dans le film Salt, sorti en 2010, elle incarne une espionne de la CIA en fuite qui ne doit son salut à un moment du film qu’à sa dextérité au guidon d’une moto.

angelina-jolie-salt-triumph-street-triple-12

Salt, un film d’espion(ne) nostalgique ?

Salt est un thriller politique d’action sorti sur les écrans français en août 2010. Le film est réalisé par Philip Noyce (Jeux de guerre, Danger Immédiat, Le Saint, Bone Collector) et son personnage principal, Evelyn Salt, est joué par Angelina Jolie.

L’action se passe aux Etats-Unis en 2011. Evelyn Salt, agent de la CIA spécialiste de la Russie, vit une vie d’espionne presque sereine quand elle est accusée par un transfuge russe qu’elle interroge d’être elle-même un agent double. Evelyn Salt, qui craint alors avant tout pour son mari, s’échappe pour essayer de protéger ce dernier. Les agents de la CIA, ses ex-collègues, se lancent alors à ses trousses.

salt moviePresque vingt ans après la fin de la Guerre Froide, ce film replace au centre des tensions internationales l’affrontement Russie-Etats-Unis. C’est d’ailleurs un des spécialistes du genre, Tom Cruise, qui fut d’abord pressenti pour le rôle du personnage principal, qui se nommait alors Edwin Salt. Le personnage est devenu féminin quand Angelina Jolie a finalement repris le rôle.

Si la trame du film semble exploité un filon cinématographique plusieurs fois exploré déjà, elle a reçu un soutien inattendu de l’actualité : à quelques semaines de la sortie du film une trentaine d’agents russes résidant incognito entre Washington et New-York étaient arrêtés aux Etats-Unis.

La fuite à moto

La scène où Angelina Jolie, alias Evelyn Salt, enfourche une moto et parvient à semer ses poursuivants dans le trafic, se situe dans le premier tiers du film : Evelyn vient de passer par son domicile d’où son mari est absent, et il ne répond pas au téléphone. Evelyn sort de chez elle après avoir emporté quelques affaires dans un sac, mais les agents avec qui elle travaillait jusqu’alors la prennent en chasse. Sur le point d’être capturée, elle déleste alors un motard de son véhicule et s’enfuit alors en slalomant dans les embouteillages. La scène est disponible ci-dessous (version non francophone) :

La moto en question est une Triumph Street Triple R, et c’est dans les rues d’Albany, la capitale de l’Etat de New-York, qu’Angelina Jolie en a testé la puissance le temps d’une scène.

Cette scène, qui survient à un moment de tension extrême, utilise une nouvelle fois la figure de la motarde pour orienter la perception du personnage : Evelyn Salt y apparaît à la fois vulnérable (seule, poursuivie, non casquée, à la merci du trafic routier et des embouteillages) et invincible (rapide, agile, indomptable). La moto est alors une nouvelle fois l’accessoire indispensable d’une femme seule face au monde, prête à aller jusqu’au bout pour sauver ce qui compte pour elle.

Similar posts

1 Commentaire

  1. Bonjour et merci pour ce post! Bien que ce soit des scènes réalisées avec des cascadeurs professionnels, l’idée de mettre Angelina Jolie sur une Triumph triple R, c’était bien « jolie ». En plus la bête a été jolie à voir, en plus du son qu’elle émet, sensationnelle.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog LNLM par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à notre blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 25 autres abonnés