Les actualités de la moto au féminin

Deux-roues : quels équipements utilisent les motards et scootéristes ?

Au-delà du look et du confort, les équipements jouent un grand rôle dans la sécurité des conducteurs de deux-roues. Mais quels usages en font les motards et scootéristes français ? LNLM s’est penché sur deux études pour vous apporter des réponses précises.

Un équipement souvent inadapté

En septembre 2014 la TNS Sofres et Axa Prévention publiaient une étude intitulée « Les Français et les deux-roues motorisés ». L’infographie qui la synthétisait permettait d’avoir une idée claire des us et coutumes des motardes et motards français en termes d’équipement.

????????????????????????????????????

D’un point de vue global, 66% des scootéristes et 37% des motards sont conscients de rouler sans équipement adapté. Dans les faits, cela se traduit par des statistiques fort différentes.

En effet, 11% des motards roulent sans blouson adapté ; 6% roulent sans gants ; 49% roulent sans pantalon équipé de protections ; 36% roulent sans bottes de moto.

Du côté des scootéristes, les statistiques sont bien plus élevées : 46% d’entre eux roulent sans blouson, 20% roulent sans gants, 68% sans pantalon équipé, et 68% sans bottes.

Scootéristes et motards présentent ainsi une approche fort différente de leur sécurité en tant que conducteur. Cette différence est certainement issue des usages respectifs des deux-roues : le scooter reste souvent un moyen de transport sur des petits trajets (< 1 heure), quand la moto est souvent conçue comme un substitut à la voiture, y compris sur de longs trajets – quand ce n’est pas un art de vivre.

Des usages différents en fonction des cylindrées

Allons encore plus loin, avec l’étude sur les deux-roues motorisés en France que nous commentions déjà récemment. Cette étude présente le taux d’équipement des véhicules par cylindrée.

Taux d’équipement des véhicules

Sans surprise, ce sont les gants de moto qui restent l’équipement le plus plébiscité par les motardes et les motards de France : plus de 95% des utilisateurs de motos de 125 cm3 et plus en possèdent. Ce pourcentage tombe à 67% chez les cyclos (<50 cm3).

L’écart est encore plus grand en ce qui concerne le blouson moto : le pourcentage des propriétaires de motos de plus de 125 cm3 qui revêtent un blouson pour se déplacer varie entre 74% et 91% selon la cylindrée ; en-deçà, le pourcentage tombe à 51%, et il plafonne à 28% pour les propriétaires de cyclos (<50 cm3).

Le casque jet connaît un succès mitigé, qui plus est en dents de scie : 20% des grosses cylindrées (> 750 cm3) l’utilisent, 12% des cylindrées intermédiaires en font de même, quand 29% des cylindrées < 125 cm3 l’ont adopté, de même que 17% des cyclos.

Le casque intégral et modulable est peut-être (fort heureusement) l’accessoire le plus consensuel : son pourcentage d’utilisation varie de 74% (125 cm3) à 91% (125 à 750 cm3). Les cyclos sont 81% à l’utiliser. Quelle que soit la catégorie de véhicule, on ne peut s’empêcher de noter qu’une marge de progression reste souhaitable pour la sécurité élémentaire des motardes et motards concernés !

Les chaussures de moto marquent pour leur part un écart record entre d’un côté les propriétaires de motos de 750 cm3 et plus, qui sont 76% à en utiliser, et les conducteurs de cyclos, qui ne sont que 14% à en posséder.

L’usage du pantalon équipé de protections reste proportionnel à la cylindrée : si 40% des motos de plus de 750 cm3 en utilisent, ce pourcentage tombe à 32% pour celles de cylindrées intermédiaires, à 27% pour les < 125 cm3, et enfin 14% pour les cyclomoteurs.

Le blouson sans protection est pour sa part bien moins utilisé que l’autre : ce sont les moins de 125 cm3 qui en font l’usage le plus régulier, avec 21% d’usagers. Les conducteurs de cyclos sont également 14% à l’utiliser, ainsi que les grosses cylindrées (12%) et celles de tailles intermédiaires (11%).

Le seul accessoire à être adopté en plus grande proportion par les usagers de cyclos que par les autres catégories de motards reste le gilet fluo : 22% des cyclomotoristes l’utilisent, contre 4% des propriétaires de motos de plus de 125 cm3.

Les conseils d’Hélène

Helene_LNLMPour nous autres, conducteurs et passagers de deux-roues, notre équipement, c’est notre carrosserie ! Cette question est donc loin d’être anecdotique.

Les scootéristes s’équipent souvent moins que les motards car ils pensent que les équipements moto sont inconfortables et trop « looké moto ». Mais aujourd’hui, la mode moto fait des progrès tous les jours ! Il faut dire qu’on partait de loin, c’est vrai 😉

Maintenant on peut s’équiper avec des vêtements plus confortables qu’il y a quelques années. Les matériaux et les protections ont évolué, elles sont passées d’une coque rigide à un renfort souple qui durcit  à l’impact : plus protecteur, plus esthétique et plus confortable.

Un point encore : via ces études on remarque que la moitié des motards ne se protègent pas les jambes alors que le bas du corps est touché dans les deux tiers des accident (source : moto-securite.fr). Or les pantalons moto se sont améliorés, surtout dans la famille des jeans renforcés. Ils ressemblent à s’y méprendre à des jeans prêt-à-porter. L’un des meilleurs exemples reste le jean kevlar. J’invite tout le monde à visiter notre site d’équipement moto féminin pour mieux s’en rendre compte. 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog LNLM par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à notre blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 30 autres abonnés